Coach en développement personnel 77

Thérapeute et coach de vie, j’accompagne chaque personne, par une approche personnalisée, vers l’acceptation de soi. Leur apportant une écoute bienveillante et leur proposant un coaching en développement personnel, je les aide à prendre conscience de leurs capacités et leur permets d’avoir une meilleure estime de soi. 

Pour ce faire, je m’appuie grandement sur mes expériences et leur donne les clés que j’ai utilisées pour me permettre de mieux me connaître, de prendre conscience de mes capacités et de ma force intérieure. Découvrez dès à présent mon histoire.

Notre temps est limité, ne le gâchons pas en menant la vie de quelqu’un d’autre

« Soyez vous-même les autres sont déjà pris »

Oscar Wilde

Je ne VAUX RIEN​

Dès ma naissance, j’ai eu le sentiment d’être rejetée. Alors que mes parents souhaitaient avoir un garçon, j’étais une petite fille née prématurée avec le cordon autour du cou. Fragile, j’étais également allergique, asthmatique et je souffrais de spasmes.

J’ai grandi sans recevoir d’attention et d’affection particulière pour qui j’étais. Dès mon plus jeune âge, j’ai toujours senti que j’étais à part, différente et souvent incomprise. Depuis très jeune, j’avais l’impression que je ne valais rien.

 

Je VAUX ce que je FAIS

À l’école, je me battais toujours pour être la première de classe. Je pensais que mes bonnes notes pourraient m’ouvrir les portes de l’amour et l’affection de ma famille. Je n’avais pas beaucoup d’amis et me disais que personne ne pouvait m’aimer ou vouloir être avec moi.

Plus j’y pensais, plus je me fixais des barrières et je m’isolais. Au collège comme au lycée, je faisais des choix qui ne permettaient pas de m’épanouir. Mes parents m’ont mise dans une classe avec allemand comme première langue, uniquement parce qu’il y avait moins d’élèves.

Ils m’ont dit fait du latin c’est important pour comprendre l’origine des mots. Et si tu étais juge ou avocate ? Ça paye bien ! Me voilà en études de droit, 4 ans pour avoir un DEUG que je n’ai même pas eu. J’avais l’impression que je valais ce que je faisais et je ne cherchais pas à comprendre si cela me rendait vraiment heureuse. Je faisais ce que l’on me disait de faire parce que je croyais que c’était bon pour moi.

Je VAUX ce que je GAGNE

Après mes études, c’est naturellement que j’ai souhaité voler de mes propres ailes. J’ai donc appris par moi-même différents métiers : caissière, serveuse, animatrice de karaoké, etc. Grâce à ces expériences, j’ai pu me trouver une place dans le milieu du commerce, dans lequel je suis restée pendant 20 ans.

Parce que je pensais que je valais ce que je gagnais, je me sentais importante, car j’avais alors triplé mes revenus. Cependant, je faisais beaucoup de déplacements laissant ma fille jour et nuit en garde, parfois pendant une durée de 15 jours. Je gagnais 3 fois plus d’argent mais je n’étais pas 3 fois plus heureuse.

Je VAUX ce que je PENSE

En 2020, je découvre que je suis HPI/HPE (haut potentiel intellectuel et haut potentiel émotionnel). Je commence alors à me définir par mon cerveau et mets énormément de choses sous le compte de mon fonctionnement atypique. Puis, je décide enfin de découvrir mes émotions. Dans un premier temps, je les cherche plutôt où elles sont passées ? 

Ces émotions, je les ai enfouies au fil des années en essayant d’être celle que l’on voulait que je sois et de faire ce que l’on voulait que je fasse. Je décide alors d’explorer mes propres émotions en allant vers les autres. En m’intéressant vraiment à autrui, je prends conscience de ma sensibilité et progressivement je ne me sens plus à ma place au travail. 

J’avais en tête, depuis un moment, de m’orienter vers le métier de coach. Suite à un bilan de compétences, je me retrouve avec un « Oh, vous savez… l’entreprenariat et vous…. ». Pendant 6 mois, j’abandonne mon idée, croyant que les tests savent qui je suis. Puis un jour, ma voix intérieure me dit « si on t’avait dit, en sortant de la fac, que tu pourrais être chef de produit sans diplôme, tu n’y aurais pas cru non plus ». C’est décidé, je me forme au coaching !

Je VAUX ce que je SUIS, ce que je FAIS, ce que je RESSENS :

Au fil de la formation de coaching, je découvre mes valeurs, mes besoins et mes émotions. Je m’interroge, je teste, je suis coachée et je coache. Je me sens en prison dans mon salariat, coupée de ce que je suis profondément, inutile, irrespectée, incomprise.

Je coache pour accompagner les êtres humains à vivre ce qu’ils sont en alignant ce qu’ils pensent, ressentent et font. Je veux transmettre la résilience, l’optimisme et le bonheur : pas celui après lequel vous courrez, mais celui que chaque jour vous ne voyez pas.

connaissance-en-soi-evolucoach.fr

Parce que vous méritez tous d’être heureux comme je le suis aujourd’hui, mais que chacun d’entre nous est unique, je vous accompagne et construis avec vous un programme sur mesure et à votre rythme.

Etre rappelé

Vous doutez ? Vous avez peur ? Vous ne croyez pas en vos capacités ? Vous méritez de mettre des mots sur vos maux et d’être écouté. Je prends contact avec vous pour vous rassurer et pour parler librement de vos blocages et de votre ressenti.

    Vous souhaitez être rappelé à quel moment de la journée :

    Je confirme avoir lu et accepté la politique de confidentialité du site (Voir la politique de confidentialité)